Plouzané, durable et innovante

Plouzané, entre mer, campagne et ville, à l’écart des grands axes de circulation, se développe dans un environnement privilégié. Elle doit également s’inscrire pleinement dans le XXIème siècle et s’emparer de toutes les innovations qui peuvent rendre la vie plus simple. 

Urbanisation et Développement

Plouzané doit continuer à se développer. Mais cela ne peut pas se faire n’importe comment ou trop rapidement. L’urbanisation du sud de la Trinité (secteur de Kerezoun) doit se pour suivre en respectant le caractère aéré et calme de ce quartier. Le projet de ZAC* de Kerarmerrien, entre la Trinité et Castel Nevez qui prévoit actuellement 950 nouveaux logements sur 40 ha d’ici 10 à 15 ans, doit être revu. Son périmètre pourrait être réduit, mais surtout, sa réalisation doit être étalée sur une période beaucoup plus longue. Sinon, c’est la congestion assurée des écoles et des équipements municipaux, et pour les Plouzanéens, le risque de ne plus reconnaître leur commune !

Transports

Les transports sont au cœur des compétences de la Métropole, et tout ce qui sera fait en la matière ne pourra être fait qu’avec la Métropole. C’est dire que tout ce que nous proposons devra être âprement négocié.

Nous considérons que le terminus du tram, tel qu’il existe aujourd’hui devant Thales, est dangereux. Nous demandons que la ligne soit allongée de quelques centaines de mètres de manière à créer à Coatuelen un véritable pôle d’échange avec parking relais, aire de covoiturage, dépose minute, garage à vélos.

Nous souhaitons que la desserte de la commune en transport en commun soit opérée par des petites navettes électriques, fréquentes et souples, desservant les différents secteurs de la commune, y compris le Technopôle.

Nous souhaitons poursuivre le maillage de la commune en pistes cyclables. La liaison cyclable vers le Technopôle est indispensable et il faut également envisager des liaisons avec les communes voisines. L’ensemble des équipements 

municipaux doit être équipé  d’arceaux, ou mieux, d’abris à vélos, que l’on doit également retrouver à proximité des commerces.

Transition énergétique

Nous devons poursuivre et amplifier les efforts pour assurer la transition énergétique des bâtiments municipaux, et tendre vers un objectif de neutralité carbone de ces équipements, à la fois en changeant leur mode de chauffage et en renforçant leur isolation.

Cet effort, nous souhaitons qu’il soit également accompli dans le parc des logements sociaux, aux loyers modérés mais aux performances énergétiques médiocres.   Enfin, pour faciliter les travaux dans les logements des Plouzanéens, nous proposons l’identification d’un guichet unique permettant de s’informer sur ces questions et la tenue régulière d’un salon local de l’habitat permettant de mettre en relation les particuliers, les entreprises locales du secteur du bâtiment et les agences qui œuvrent dans le domaine des économies d’énergie.

Environnement et cadre de vie

Nous proposons la création d’un observatoire local de la biodiversité, permettant de collecter les observations des citoyens, des écoles, des apiculteurs, des chasseurs et pêcheurs afin de disposer de tendances sur l’évolution de la biodiversité dans nos jardins comme dans les espaces sensibles de la commune.

Nous voulons une commune propre. Nous proposons d’organiser régulièrement des journées citoyennes de nettoyage des sentiers et autres espaces publics de la commune, espaces qui appartiennent à tous mais dont chacun doit se sentir responsable. Dans le même esprit, nous souhaitons installer des bacs à marée au Minou et au Dellec pour faciliter le ramassage et la collecte des déchets échoués sur la plage.

Alimentation

La cuisine centrale municipale prépare quotidiennement, pour les cantines des écoles publiques, des repas à base de produits locaux et bio.

Nous souhaitons que l’ancrage local soit renforcé par des partenariats avec des producteurs de la commune et que cela puisse donner lieu à des animations dans les écoles.

Nous souhaitons étudier la faisabilité d’étendre aux écoles privées la possibilité de bénéficier des repas produits par la cuisine centrale.

La lutte contre le gaspillage, le tri et le compostage doivent également être soutenus. Des points de compostage semi-collectifs pourraient être expérimentés dans des quartiers qui le demanderaient.

Innovations

La présence du Technopôle à Plouzané est un atout que nous n’avons pas le droit de négliger. Plus que partout ailleurs, les innovations qui y sont développées doivent trouver chez nous des terrains d’application.

Les relations entre les grandes écoles du Technopôle et les écoles de la commune doivent être encouragées. La réalité virtuelle peut être un outil moderne et efficace pour découvrir et mettre en valeur le patrimoine. Quant à la médiathèque, elle pourrait proposer un atelier d’impression 3D…

Et plutôt que de voir les drones se développer de manière sauvage, ne pourrait on pas proposer un spot balisé et protégé pour pratiquer cette activité dans de bonnes conditions  réglementaires et de sécurité ?

Fermer le menu